Estimé à 74 q/ha par Arvalis, le rendement moyen de blé tendre devrait atteindre 75,1 q/ha, selon Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture (68,5 q/ha en 2020). Ainsi, selon ses estimations du 1er juillet 2021 dévoilées le 12 juillet 2021, la production de blé tendre atteindrait 37,1 millions de tonnes : une « hausse marquée » à la fois comparativement à la moyenne de 2015 à 2019 (+11,2 %), et par rapport à la moisson de 2020 (+27,1 %).

Orge : forte hausse des rendements

« La récolte de blé dur est elle aussi en hausse, de 24 % en un an, sous l’effet d’une hausse de la sole et des rendements », indique Agreste. Elle est attendue à 1,62 million de tonnes (–4,5 % par rapport à la moyenne quinquennale), avec un rendement moyen estimé à 56,3 q/ha.

La production d’orges progresserait à 11,3 millions de tonnes (+8,4 % sur un an ; –2,4 % sur 5 ans), « grâce à la forte hausse des rendements et malgré un recul des surfaces d’orges de printemps », indique Agreste. Le rendement est attendu à 65,4 q/ha, contre 52,8 q/ha en 2020.

Les productions d’avoine, seigle et triticale sont toutes à la hausse, avec respectivement 476 000 tonnes (+22 % sur un an et +12,9 % sur cinq ans), 192 000 tonnes (+43,8 % ; +63,1 %) et 1,7 Mt (+39,5 % ; +17,6 %).

Moins de 3 millions de tonnes de colza

Comme en juin, Agreste prévoit une production de colza en dessous des 3 millions de tonnes à 2,99 millions de tonnes, soit –9 % sur un an, et –31,4 % par rapport à la moyenne de 2015 à 2019. « Depuis 2002, la production de colza en France était supérieure à 3 millions de tonnes. Les surfaces seraient inférieures à 1 million d’hectares pour la première fois depuis 1997 », précise Agreste. Le rendement progresserait légèrement par rapport à 2020, à 30,7 q/ha.

La production de protéagineux dépasserait 1,1 million de tonnes pour la première fois depuis 2010, à 1,16 million de tonnes (+46,7 % sur un an et +39,2 % sur cinq ans). Les rendements sont en « nette progression » : 26 q/ha pour les féveroles et fèves, 38 q/ha pour les pois, 23,5 q/ha pour le lupin doux.

Hélène Parisot
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé et maïs en repli, les marchés reprennent leur souffle

Les prix du blé étaient en baisse lundi 20 septembre 2021 après-midi sur le marché européen, dans un contexte de repli sur le marché américain.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza redescend sur Euronext après une semaine au sommet

Les prix du colza étaient en baisse ce lundi 20 septembre 2021 après-midi sur les marchés européens, dans le sillage du canola canadien et du pétrole, après une semaine de records.