. « –3 % en 2015 après –1,5 % en 2014 pour les laits liquides conditionnés ; –3,9 % en 2015 après –2,6 % en 2014 pour les yaourts et laits fermentés. »

 

Les desserts lactés soutenus par l’exportation

À l’inverse, la production de desserts lactés progresse de 3,3 % contre +0,1 % en 2014. Elle est soutenue « en partie par des achats en légère hausse sur le marché intérieur (+0,6 %), mais aussi par un accroissement des exportations (+1,4 %). Celle de crème conditionnée est également en forte hausse (+8,8 %) », essentiellement grâce aux exportations vers l’Union européenne et les pays tiers (+14,3 %).

 

Quant à la fabrication de poudres infantiles, elle a atteint un niveau record : 136 000 tonnes, soit 6,9 % de plus qu’en 2014. « Après l’explosion des exportations (+40 % en 2014), la tendance s’est poursuivie en 2015 mais à un rythme moins soutenu (+7,7 %). » Les fabrications de poudre de lactosérum ont reculé de 0,5 % et leurs ventes de 17 % en valeur. Celles de beurre ont augmenté de 0,8 %, mais les exportations ont bondi de 10,8 %, à partir des stocks disponibles.