Ce conseiller note que la situation du marché est positive, citant la compétitivité des prix russes, l’affaiblissement du rouble par rapport au dollar étant un facteur positif pour les exportations russes qui a joué sur le moral des investisseurs à la Bourse de Chicago le 23 septembre 2020.

À lire aussi : Marché des grains, la récolte mondiale de céréales flirte avec son record (17/09/2020)

Au moins 122,5 millions de tonnes

Le ministère de l’Agriculture de la Fédération de Russie s’attend pour sa part à ce que la récolte de céréales en Russie en 2020 soit d’au moins 122,5 millions de tonnes, avec une récolte de blé au niveau de l’année dernière.

La récolte de céréales 2019 s’élevait à 121,2 millions de tonnes, deuxième record depuis la fin de l’URSS après celui de 2017. La récolte de blé s’élevait quant à elle à 74,45 millions de tonnes, selon l’agence statistique Rosstat.

Le ministère s’attend en outre à ce que, pour l’année agricole 2020-2021, les exportations de blé de la Russie s’élèvent à 35 millions de tonnes. La Russie est donc en bonne voie pour redevenir le premier exportateur mondial de blé.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé corrige, sous l’effet de nouvelles climatiques

Les prix du blé étaient en baisse, ce lundi 26 octobre 2020 après-midi, sous l’effet notamment de bonnes nouvelles sur le front du climat aux États-Unis et en Russie et des craintes concernant l’évolution de la situation sanitaire en France.