26 %C’est le niveau mondial du ratio stock/utilisation des céréales pour 2021-2022 (estimation du CIC le 21 octobre 2021).

Dans son rapport du 21 octobre 2021, le Conseil international des céréales (CIC) a légèrement revu à la hausse son estimation des stocks finaux de céréales pour 2021-2022 (blé et céréales secondaires). Chiffrés à 599 millions de tonnes en septembre, ils sont désormais estimés à 600 millions de tonnes, soit un niveau équivalent à celui de la campagne de 2020-2021.

Mais « du fait d’une consommation plus élevée, le ratio stocks/utilisation [des céréales] devrait chuter à 26 % », prévoit le CIC. Il s’agirait de « son plus bas niveau en huit ans ». Cet indicateur rend compte de l’équilibre entre l’offre et la demande.

À lire aussi : Les stocks mondiaux de céréales se stabilisent (28/09/2021)

Utilisations en forte hausse sur un an

La consommation de céréales en 2021-2022 a été revue à la hausse, à 2 291 millions de tonnes (+3 millions de tonnes sur un mois). En 2020-2021, les utilisations étaient significativement plus faibles, à 2 227 millions de tonnes.

Ainsi, le CIC prévoit une différence d’utilisation de 64 millions de tonnes de céréales d’une campagne à l’autre. Celle-ci est « impulsée par une plus forte utilisation de maïs (+54 millions), de blé (+13 millions) et de sorgho (+3 millions) », précise le CIC. Toutefois en orge, « des disponibilités plus tendues devraient freiner la demande (−6 millions) ».

À lire aussi : Marché des grains, une semaine folle pour les prix du blé, de l’orge et du colza (22/10/2021)

Hélène Parisot
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé en léger recul sur Euronext

Les prix du blé étaient à la baisse ce mardi 7 décembre 2021 après-midi en Europe, dans un marché où l’offre est globalement inférieure à la demande, et qui garde un œil sur les tensions à la frontière ukrainienne.