599C’est l’estimation en millions de tonnes du stock mondial de céréales à la fin de la campagne de 2021-2022 du CIC.

Le 24 septembre 2021, le Conseil international des céréales (CIC) a revu à la hausse son estimation du stock mondial de céréales de la fin de la campagne de 2021-2022. Il table désormais sur 599 millions de tonnes, contre 589 millions de tonnes le 26 août.

Ainsi, « après quatre contractions annuelles successives, les stocks mondiaux devraient se stabiliser ». Les stocks de fin de campagne s’effritent en effet depuis plusieurs campagnes : 623 millions de tonnes à la fin de la campagne de 2018-2019, 615 millions de tonnes en 2019-2020, 598 millions de tonnes en 2020-2021.

Maïs en force

Comparativement aux chiffres du mois d’août, la consommation totale de céréales n’a pas évolué, à 2 288 millions de tonnes.

En revanche, la production totale de céréales a été revue à la hausse sur un mois, avec des récoltes de maïs et de sorgho plus importantes que prévu. Elle atteindrait donc, selon les nouveaux chiffres du CIC, 2 289 millions de tonnes (2 283 millions de tonnes estimées en août).

Cela fait principalement suite à une réévaluation à la hausse de la production de maïs (1 209 millions de tonnes, soit +7 millions de tonnes sur un mois). Celle-ci compense la baisse de la production de blé (781 millions de tonnes, soit 1 million de tonnes de moins sur un mois).

Les stocks d’ouverture de céréales, plus élevés qu’estimé en août, participent également à la hausse du stock final de céréales.

Hélène Parisot
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé stable, toujours à un haut niveau

Les prix du blé étaient stables le mardi 26 octobre 2021en fin d’après-midi sur le marché européen, après plusieurs jours de flambée. Au contraire, ceux du maïs étaient dans le rouge.