Lors de son conseil spécialisé des grandes cultures ce 15 septembre 2021, FranceAgriMer a affiné ses estimations des exportations françaises de blé tendre, après deux mois de campagne. Les volumes à destination de l’Union européenne sont en forte hausse, de 732 000 tonnes par rapport aux prévisions de juillet, à un peu plus de 8 millions de tonnes.

L’origine France compétitive

« Cela s’explique principalement par la compétitivité des prix français par rapport aux autres origines, et l’importance de la demande en provenance du Benelux et de la péninsule Ibérique », explique Marc Zribi, chef de l’unité des grains et du sucre de FranceAgriMer.

À lire aussi : Récolte de 2021, le rendement français du blé tendre estimé à 73 q/ha (15/09/2021)

Hausse du coût du fret

Les exportations de blé tendre à destination des pays tiers ont, quant à elles, été revues à la baisse (–900 000 tonnes), à 9,6 millions de tonnes. Cette évolution s’explique assez largement par la forte hausse du coût du fret, qui favorise les marchés de proximité plutôt que le grand export.

Le Baltic Dry Index (BDI), qui rend compte du coût de fret maritime, a fortement progressé : « Au début de l’été, il se situait aux alentours de 3 000, et nous sommes aujourd’hui plutôt entre 3 500 et 4 200 », note Marc Zribi.

En dehors des records atteints en 2007-2008 (indice supérieur à 10 000), le BDI se situe plutôt, ces dernières années, autour de 1 200. « Cette hausse s’explique par la hausse du prix de l’énergie, une pénurie de navires et de containers et par la reprise économique mondiale. »

Le cours du pétrole oscille entre 70 et 75 dollars le baril. « Sans atteindre les extrêmes historiques de 2007-2008, cela représente des niveaux élevés », note Marc Zribi.

Même constat pour l’orge

Pour les mêmes raisons qu’en blé tendre, les exportations d’orge françaises vers l’Union européenne progressent de manière très significative : +320 000 t, à 2,8 millions de tonnes. Les exportations vers les pays tiers se maintiennent, quant à elles, à 3,3 millions de tonnes.

Hélène Parisot
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé en hausse sur Euronext dans un marché tendu

Les prix du blé étaient en hausse ce mercredi 22 septembre 2021 à la mi-journée sur le marché européen. Le contexte mondial reste tendu en dépit des bons chiffres d’exportation européens.