Au 1er septembre 2021, la production de blé tendre est estimée par Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture, à 36,1 millions de tonnes (Mt), chiffre revu à la baisse par rapport aux précédentes estimations, 36,7 millions de tonnes au 1er août et 37,1 millions de tonnes au 1er juillet.

Cette révision de la production concerne principalement les Régions Hauts-de-France et Grand Est. Dans ces Régions, particulièrement impactées par la pluviométrie estivale, « le rendement de 2021 serait même inférieur à celui de 2020, à l’opposé de l’évolution nationale », précise Agreste.

La production française dépasserait de 8 % la moyenne quinquennale. « Le rendement moyen national est estimé à 73,0 quintaux par hectare (q/ha) (74,2 q/ha au 1er août et 75,1 q/ha au 1er juillet) contre 68,5 q/ha en 2020 », indique l’organisme.

Plus largement, la production de céréales est en hausse de 15,3 % par rapport à 2020 et de 5,6 % par rapport à la moyenne quinquennale.

> À lire aussi : Moisson en 2021, la qualité des blés tendres pénalisée par le poids spécifique (08/09/2021)

Un rendement de 96 q/ha en maïs

La météo a toutefois été propice aux maïs, dont la production a été révisée à la hausse, à 13,3 millions de tonnes, contre 13,2 millions de tonnes au 1er août. « Le millésime 2021 serait donc assez proche du niveau de 2020 (13,6 millions de tonnes), en dépit du recul de 16 % des surfaces ». Le rendement moyen est revu en hausse à 96,4 q/ha (95,1 q/ha au 1er août), contre 82,6 q/ha en 2020. La hausse de rendement attendue est quasi générale, à l’exception de la Bretagne.

Les récoltes de tournesol (1,7 million de tonnes, avec un rendement moyen de 25,3 q/ha) et de soja (428 000 t avec un rendement moyen de 27,5 q/ha) s’annoncent également particulièrement élevées.

Première estimation en betterave : 81,4 t/ha

Pour sa première estimation de la récolte de betterave, Agreste table sur un rebond de la production, à 33,1 millions de tonnes. Ce niveau représente « une hausse de 26 % par rapport à la très mauvaise année 2020, mais un niveau inférieur de 10 % à la moyenne sur cinq ans, précise l’organisme. Le rendement moyen est estimé à 81,4 t/ha (62,2 t/ha en 2020 et 82 t/ha pour la moyenne sur 5 ans) ».

> À lire aussi : Marché des grains, nouvel affaissement des cours du blé tendre et du colza (10/09/2021)

Hélène Parisot
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les céréales sont hésitantes sur le marché européen

Les prix du blé et du maïs étaient hésitants le mardi 20 janvier 2022 à la mi-journée sur le marché européen, après une envolée liée à la crise russo-ukrainienne et aux conséquences de la sécheresse sud-américaine.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza poursuit son redressement sur Euronext

Jeudi 20 janvier 2022 après-midi sur le marché européen, le colza poursuivait son redressement entamé la veille, après sa chute en début de semaine.