Les mairies de Paris, Lille, Nantes, Grenoble et Clermont-Ferrand ont annoncé le 12 septembre 2019 dans un communiqué commun, avoir pris conjointement un arrêté interdisant l’utilisation des produits phytosanitaires sur leurs territoires, « en application du principe de précaution ». Objectif : faire pression sur le gouvernement en pleine polémique sur les distances minimales entre habitations et zones de traitement.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
error: ContentHttpServletRequest:/eom/SysConfig/MPS/FA.fr/jpt/leaves/article/article_container.jpt
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !