Le mardi 8 septembre 2020, la Cuma Catramca dans l’Aisne a arraché l’équivalent d’un camion de betteraves à la demande de la coopérative Tereos pour la mise en route du centre de réception de Bucy. Résultat : 33 tonnes à l’hectare. Pour l’agriculteur habitué à des rendements entre 95 et 100 tonnes par hectare, c’est une situation catastrophique.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
13%

Vous avez parcouru 13% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !