Les Assises de la forêt et du bois sont officiellement lancées le 19 octobre 2021 sous la tutelle des ministères de l’Agriculture, de la Transition écologique et de l’Industrie.

L’objectif est de « trouver des solutions très opérationnelles aux difficultés rencontrées par la filière, explique le cabinet du ministère de l’Agriculture. Nous avons la volonté de réunir l’ensemble des acteurs et de construire des réponses pour dépasser nos difficultés. »

Conclusions pour le début de 2022

Les Assises se tiendront jusqu’en janvier 2022 et associeront l’ensemble des parties prenantes nationales.

Quatre grandes thématiques y seront abordées :

  • Garantir le rôle de la forêt et du bois dans la stratégie nationale bas carbone et améliorer la contribution de la filière à cette stratégie ;
  • Accompagner le renouvellement forestier pour une meilleure résilience face au changement climatique ;
  • Renforcer la capacité de valorisation et développer le secteur industriel du bois ;
  • Rénover le cadre de concertation des différents acteurs de la filière.

800 millions d’euros pour la filière

200 millions d’euros du plan de relance ont été débloqués l’an dernier pour moderniser la filière. Une enveloppe que le gouvernement a abondée de 100 millions d’euros supplémentaires pour répondre aux enjeux de difficultés d’approvisionnement de la filière.

Le président de la République a également annoncé le 12 novembre 2021 que 500 millions d’euros seraient destinés à la filière, dans le cadre de France 2030. Il s’agit de financer l’innovation et notamment la montée en puissance de la filière.

> À lire aussi : France 2030, Macron mise 2 milliards d’euros sur l’innovation agricole (12/11/2021)

Alessandra Gambarini