« La période du confinement représente une perte de chiffre d’affaires de 140 millions d’euros pour les filières des AOP et IGP laitières, souligne Michel Lacoste, président du Cnaol (Conseil national des appellations d’origine laitières) ce jeudi 16 juillet 2020. La consommation est aujourd’hui revenue à des niveaux quasi normaux mais rien n’est acquis. »
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !