« En mars 2021, les abattages d’agneaux dépassent de 45,7 % en têtes et de 42,6 % en poids les niveaux de 2020, calcule Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture dans sa note d’Infos rapides mise en ligne le 30 avril 2021. Ceux d’ovins de réforme sont également en hausse en têtes et en poids, respectivement de 27,1 % et 29,2 %. »

À lire aussi : Faciliter les installations en élevage ovin (05/05/2021)

Pâques en avance d’une semaine par rapport à 2020

Agreste explique cette situation par le positionnement de Pâques dans le calendrier. La fête pascale a eu lieu le premier week-end du mois d’avril en 2021 alors qu’elle se déroulait au deuxième week-end d’avril en 2020. « La hausse de la demande liée à Pâques est donc avancée par rapport à 2020 », justifie le ministère.

Sur le terrain du prix des agneaux, « après le creux traditionnel de début d’année, le cours de l’agneau augmente, tiré par la demande pascale, observe Agreste. En mars 2021, à 7,30 € par kilo de carcasse, le cours reste soutenu malgré la concurrence étrangère. Il dépasse de 12,4 % le niveau moyen de 2020. »

Retrouvez les cotations des agneaux sur Lafranceagricole.fr

Éric Roussel