« Ils entraînent la formation de nitrosamines dans notre estomac, des substances cancérogènes. On considère qu’il y a peut-être plus de 4 000 cancers, en particulier des colorectaux, attribuables à la consommation de viande transformée. C’est simple, il faut en finir avec les nitrites » : voilà ce qu’indiquait la semaine dernière le généticien Axel Kahn, nouveau président...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !