Les conditions météorologiques automnales ont offert de bonnes conditions pour les semis des cultures d’hiver et leur levée, dans la plupart des pays européens. C’est ce qu’indique la Commission européenne dans son dernier bulletin de novembre 2021, publié le 22 novembre 2021.

Quasi terminés en France au début de novembre

Au début de novembre, la campagne de semis des céréales d’hiver était quasi achevée en France, en Allemagne et au Benelux. Elle s’est déroulée dans les temps pour la plupart des pays de l’Europe centrale et de l’Europe du Nord et progresse bien dans le sud.

Dans ces régions, les conditions météorologiques ont été favorables à la levée des cultures et à leur développement. Ces conditions ont également profité à la prolifération de nuisibles, notamment en Europe centrale et en Europe du Nord. La surveillance a toutefois permis de la contrôler.

Retards en Europe centrale et Europe de l’Est

Des retards sont observés sur les semis et la levée des blés tendres en République tchèque, en Slovaquie, dans le sud de l’Ukraine ainsi qu’en Roumanie, du fait de conditions sèches. Ces dernières pourraient conduire à une mauvaise implantation des cultures.

Des retards modérés dans la levée sont également observés en Croatie, causés, cette fois, par de fortes pluies survenues en novembre.

Des colzas français « exceptionnellement bons »

Les observations pour le colza sont similaires : dans la plupart des régions productrices, les conditions météorologiques ont été favorables aux semis et au développement précoce des cultures. Ces dernières sont en bonnes conditions pour entamer la période hivernale. La Roumanie fait exception, du fait des conditions sèches qu’elle a subies.

Des pluies sont encore nécessaires pour permettre la bonne implantation des colzas en Espagne. En Italie, les conditions d’implantation se sont améliorées grâce aux pluies d’octobre, permettant d’atteindre le stade des 3 feuilles pour la majorité des plants.

Le bulletin fait état d’un état « exceptionnellement bon » des colzas français, qui ont atteint le stade des 4-5 feuilles à la mi-novembre. Des altises avaient été observées en octobre, mais contrôlées par les agriculteurs. Les températures relativement basses et la faible humidité du mois de novembre ont permis de réduire la pression des nuisibles.

Raphaëlle Borget
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé en chute libre dans des marchés secoués par la pandémie

Les cours des céréales plongeaient vendredi 26 novembre 2021 à la mi-journée sur le marché européen, plombés par la crise sanitaire qui s’étend en Europe et après la découverte d’un nouveau variant en Afrique du Sud.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza dévisse sur Euronext dans le sillage du pétrole

Les prix du colza étaient en forte baisse vendredi 26 novembre 2021 à la mi-journée sur le marché européen, entraînés par la chute du pétrole après l’apparition d’un nouveau variant lié au Covid-19 en Afrique du Sud.