En raison de la forte attaque de pucerons verts sur betteraves conjuguées à l’interdiction des enrobages de semence à base de néonicotinoïde, la CGB s’est tournée vers la Direction générale de l’alimentation du ministère de l’Agriculture (DGAL) afin de lui adresser deux requêtes en urgence.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !