« Les récoltes de pois sont quasi terminées dans le Sud-Ouest », informe Terres Inovia dans sa dernière note aux opérateurs, diffusée le 7 juillet 2023. La campagne s’est déroulée dans des conditions correctes, mais certaines parcelles ont été touchées par l’ascochytose. Les rendements atteindraient 30-35 q/ha lorsque la maladie a bien été gérée contre 20-25 q/ha pour les autres.

Plus au nord, les récoltes débutent pour les pois d’hiver. La culture a été touchée par un complexe de maladies (bactériose, ascochytose, colletotrichum). Dans le Nord-Est, quelques parcelles ont été retournées lors de l’apparition des premiers symptômes. « Les rendements fluctueront selon l’impact des maladies », juge l’institut technique.

Fin de remplissage pour les féveroles

Dans le Nord-Ouest, les gousses de féverole d’hiver sont en fin de remplissage. La pression des maladies a été contenue et les rendements se situeraient entre 30 et 40 q/ha.

Les pois de printemps sont entre les stades « fin de remplissage » et « début de maturité ». La pression sanitaire est restée faible mais le temps chaud a raccourci la floraison, impactant le potentiel de rendement. Peu de pucerons ont été observés cette année mais, dans le Nord-Ouest, des tordeuses et des bruches étaient présentes en nombre sur les pois et féveroles de printemps.