C’est, en têtes, le recul des abattages français de bovins en mars 2019, par rapport à 2018, d’après Agreste. En poids, le repli atteint 4,2 %. Près de 76 000 vaches laitières ont été réformées, soit 3 % de moins sur un an. Les abattages d’allaitantes chutent plus nettement, de 5,5 % par rapport à leur niveau élevé de 2018. S’agissant des mâles de 8 à 24 mois, les effectifs abattus se rétractent de 2,7 %.