Marc Fesneau continue son « tour des syndicats agricoles », après sa prise de poste le 20 mai dernier. Après avoir rencontré les représentants de la FNSEA, le 25 mai, le nouveau ministre de l’Agriculture a échangé avec Bernard Lannes et Damien Brunel de la Coordination rurale, le 30 mai 2022.

Augmentations « dévastatrices »

Le syndicat a interpellé le ministre de l’Agriculture sur la flambée des coûts de production « dévastatrice » pour les agriculteurs et notamment celle des prix des engrais azotés, a-t-il fait savoir après le rendez-vous. La CR est aussi revenue sur la mise en œuvre de la contractualisation qui ne « permet toujours pas d’obtenir des prix rémunérateurs ».

Bernard Lannes, interrogé par La France Agricole, a fait savoir qu’il a insisté sur la situation préoccupante des producteurs de lait.

Des contrats avant moisson en décalage

« Nous avons demandé qu’une table-ronde soit organisée avec les coopératives et le négoce pour voir ce qui est possible concernant les contrats avant moisson », a ajouté le président de la CR. Le syndicat avait déjà tiré la sonnette d’alarme dans un communiqué du 19 mai, estimant que certains contrats avant moisson ont été passés à des « à des prix qui se révèlent aujourd’hui extrêmement bas » par rapport aux coûts de production.

Le syndicat a également abordé la question des retraites avec le ministre, et demandé que la « pénibilité soit prise en compte pour calculer la durée de cotisation » pour les agriculteurs.

Marie Salset