Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

« La passion ne peut pas se substituer à la rémunération »

Parole de ministre - « La passion ne peut pas se substituer à la rémunération »
Julien Denormandie a affirmé sur Public Sénat que « la passion ne peut pas se substituer à la rémunération » des agriculteurs. © Public Sénat

Interrogé ce 27 octobre 2021 sur la chaîne parlementaire Public Sénat, Julien Denormandie a insisté sur la nécessité d’avoir des revenus rémunérateurs pour convaincre des jeunes de s’installer en agriculture.

« Être agriculteur, c’est d’abord une passion, a lancé Julien Denormandie. Et cette passion, ne peut pas tout. La passion ne peut jamais se substituer à la rémunération. Quand vous voulez vous installer, la question que vous vous posez est d’avoir la juste rémunération pour être père, mère de famille, pour pouvoir élever mes enfants et vivre convenablement. »

Faire face aux départs en retraite

Le ministre de l’Agriculture était l’invité politique du jour de l’émission Bonjour chez vous diffusée par la chaîne parlementaire Public Sénat ce 27 octobre 2021. Il était interrogé sur la vague de départ à la retraite que connaîtra l’agriculture française dans les dix ans à venir. Et sur la façon de motiver des jeunes à s’installer.

« Au-delà de la passion, le deuxième sujet, c’est la rémunération, a ajouté le ministre de l’Agriculture. Cela renvoie à la loi Egalim 2. Elle est essentielle, cette loi. Il faut assurer la juste rémunération de nos agriculteurs. Elle est d’autant plus essentielle que si vous n’avez pas une rémunération, vous ne pouvez pas investir dans les transitions, dans la qualité… »

À lire aussi : Avec Egalim 2, « on va continuer à mettre la pression » pour la rémunération des agriculteurs (05/10/2021)

Se protéger des aléas climatiques

Enfin, Julien Denormandie a insisté sur les outils de gestion des risques face au changement climatique. « Prenons un jeune qui s’installe, qui parfois investit plusieurs centaines de milliers d’euros. Si les 2, 3, 4, ou 5 années après votre installation vous prenez une sécheresse, un gel, vous ne pouvez pas vous installer sereinement. » C’est un des axes du Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique.

À lire aussi : Le point à mi-parcours du Varenne agricole (21/10/2021)

Julien Denormandie a saisi l’opportunité de défendre la réforme de l’assurance récolte qu’il porte, et notamment depuis qu’Emmanuel Macron, le président de la République a annoncé une enveloppe de 600 millions d’euros par an pour les agriculteurs victimes d’aléas climatiques lors de sa visite à Terres de Jim le 10 septembre 2021.

Une entrée en vigueur au 1er janvier 2023

Comment se traduira cette annonce ? « Par un projet de loi que je présenterai au conseil des ministres le 1er décembre, a promis Julien Denormandie. Et qui sera débattu à l’Assemblée nationale à la mi-janvier et probablement dans les jours qui suivent au Sénat ou quelques semaines après. »

Cette refonte du système de protection et de couverture des risques « donne les fondations de ce nouveau dispositif, promet Julien Denormandie. […]  Cette réforme entrera en application le 1er janvier 2023 », en même temps que la réforme de la Pac, et ce quel que soit le prochain locataire de l’Élysée, a assuré Julien Denormandie.

À lire aussi : La future Pac n’est pas assez verte pour l’Autorité environnementale (25/10/2021)

Éric Roussel
Tous les conseils pour transmettre l’exploitation et ses biens
Le hors-série « Transmission et patrimoine », édité par La France Agricole, vous aidera à évaluer vos ressources et vos besoins à la retraite, à fixer le « juste prix » de la ferme et à envisager un passage de relais serein.
Le hors-série « Transmission et patrimoine », édité par La France Agricole, vous aidera à évaluer vos ressources et vos besoins à la retraite, à fixer le « juste prix » de la ferme et à envisager un passage de relais serein.

Retrouvez dans ce guide pratique édité par La France Agricole, tout ce qu’il faut savoir pour bien se préparer à la transmission de l’exploitation agricole et de ses biens privés.

Ce nouveau hors-série de La France Agricole, de 92 pages édité en février 2021, vous donnera toutes les clés pour comprendre l’essentiel sur la retraite, le partage du patrimoine, la recherche d’un repreneur, la fiscalité de la cessation d’activité et les montages juridiques possibles.

Complet et pédagogique, accessible à tous, il est émaillé de témoignages d’agriculteurs, d’avis d’experts et de cas chiffrés. À commander sans hésiter sur la boutique en ligne des Éditions France Agricole !

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités


Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !