Le feuilleton du lac de Caussade, à Saint-Pierre-de-Caubel (Lot-et-Garonne), n’en finit plus de rebondir. Depuis sa mise en fonction par la chambre d’agriculture du Lot-et-Garonne, cette retenue d’eau, jugée illégale, est en effet au cœur d’une querelle qui implique la préfecture du Lot-et-Garonne, la chambre d’agriculture et FNE (France Nature Environnement).
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !