Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La production de viande bovine devrait encore s’éroder en 2021

réservé aux abonnés

Décapitalisation - La production de viande bovine devrait encore s’éroder en 2021
« La décapitalisation du cheptel de vaches allaitantes, entamée en 2017, devrait se poursuivre en 2021 », analyse l’Institut de l’élevage, dans son étude prévisionnelle. © L. Pouchard/GFA

Dans ses tendances prévisionnelles pour 2021, l’Institut de l’élevage anticipe une baisse de la production de viande bovine française de 1 % par rapport à 2020. La production nette de femelles, prévue en repli de 7 000 tonnes-équivalent carcasse, pèserait pour moitié dans la baisse totale.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Tarifs stables dans les races allaitantes

L’activité commerciale reste assez régulière dans les animaux de races à viande face à une offre assez modeste dans les campagnes. Dans le cheptel laitier ou mixte, la tendance commerciale se détend à l’approche de la rentrée des vacances d’hiver.
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités


Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le bovin malade et sa prise en charge

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER