Holvia Porc « a momentanément interrompu l’activité de ses unités, au moins jusqu’au 3 juillet inclus, indique un communiqué commun de la préfecture de Mayenne, de l’ARS des Pays de Loire et de la société. Holvia porc a également décidé d’effectuer un + vide sanitaire + complet durant cette suspension de l’activité. »

> À lire aussi : Le Covid-19 provoque des retards d’enlèvement des porcs (04/06/2020)

Tests en série

Selon les éléments fournis, 60 personnes, parmi lesquelles 28 se sont révélées positives au Covid-19, ont été testées lundi après que deux salariés aient fait savoir en fin de semaine dernière avoir été elles-mêmes testées positives.

Une deuxième série de prélèvements a été réalisée ce mercredi « pour tester les 151 personnes non dépistées, notamment celles travaillant dans les ateliers de découpe du site », détaille le communiqué, précisant que l’abattoir est donc fermé dans l’attente de ces résultats.

La reprise d’activité à l’étude

« Les services de l’État et l’ARS sont en lien constant avec la direction de l’entreprise pour déterminer les mesures de prévention nécessaires à cette situation et définir les modalités d’une reprise d’activité dans des conditions qui protègent les salariés », indique le communiqué.

Holvia Porc appartient au groupe coopératif Terrena. Les personnes testées sont des salariés, des intérimaires, des prestataires ainsi que les agents des services vétérinaires de l’État. L’ensemble de ces personnels représentent 80 personnes pour la partie abattoir du site, et 150 personnes pour la partie atelier de découpe.

> À lire aussi : Porc, le mâle entier comme « norme » de production ? (01/07/2020)

AFP