« S’il faut déconfiner les tonnes à lisier et les épandeurs à fumier pour se faire entendre, nous le ferons », a lancé Daniel Perrin, le secrétaire général de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), lors d’une conférence de presse le 30 septembre 2020. À l’approche des négociations commerciales entre transformateurs et distributeurs, le syndicat met la pression...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !