Le 4 août 2020, l’explosion sur le port de Beyrouth a frappé des silos à grains d’une capacité de 120 000 tonnes. Alors que la FAO (1) craignait des problèmes de disponibilité de farine pour le pays, la meunerie française s’est mobilisée pour acheminer en urgence 500 tonnes de farine vers le Liban.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé plombé par l’épidémie de coronavirus

Les prix du blé reculaient sur Euronext, ce jeudi 24 septembre 2020 à la mi-journée, dans un contexte de durcissement des restrictions destinées à enrayer la pandémie de coronavirus.