La Commission européenne a publié le 24 janvier 2022 son bulletin mensuel sur l’état des cultures en Europe. Elle estime que dans la plupart des régions, les conditions climatiques ont été favorables aux cultures d’hiver. Températures douces et pluies ont permis « un rattrapage partiel des peuplements en retard de développement ». Actuellement, « les cultures d’hiver sont généralement dans un état correct à bon, voire très bon », indique la Commission. Pour l’heure, elle ne relève pas de dégâts liés au gel.

Elle note cependant que la tolérance au gel reste faible, « ce qui est particulièrement préoccupant pour la région de la mer Noire » : Bulgarie, Roumanie, une partie du sud de l’Ukraine et sud de la Russie. L’enneigement y est très limité, et une vague de froid « entraînerait des dégâts de gel, surtout dans les champs semés tardivement ».

En France, les surfaces de colza augmentent de 12,1 %

Dans ce bulletin, la Commission européenne précise : « Les informations recueillies auprès de plusieurs sources confirment une augmentation significative des superficies emblavées en colza par rapport à la campagne précédent. »

Elles ont par exemple progressé de 12,1 % en France et de 8,7 % en Allemagne. L’instance européenne note par ailleurs « que les superficies ensemencées en céréales d’hiver sont restées à peu près stables ».

> À lire aussi : Semis 2021 : Surface de colza en nette hausse, en légère baisse pour le blé (07/12/2021)

Hélène Parisot
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza progresse sur Euronext dans le sillage du soja

Les mauvaises conditions de cultures du soja aux États-Unis et au Brésil impactent les cours européens du colza à la hausse.