Pour fêter ses 20 ans d’existence, la filière CRC (1) a retracé, le 10 juin 2021, la genèse de sa démarche commencée dans les années quatre-vingt-dix dans l’Yonne, avant de présenter ses travaux en cours.

À lire aussi : Culture raisonnée contrôlée sur tous les fronts (06/12/2019)

Plus de 3 200 agriculteurs déjà engagés

La filière compte à ce jour 128 adhérents, dont 34 organismes stockeurs : « Nous estimons être représentés par 4 500 boulangeries et 2 500 points de vente, hors boulangerie artisanale », souligne Marc Bonnet, le directeur du GIE CRC.

« C’est une croissance très importante avec, en nombre d’agriculteurs, +130 % en 5 ans », se félicite-t-il. Pour 2021, les surfaces en production CRC en France sont estimées à presque 100 000 hectares, pour un prévisionnel de près de 3 600 agriculteurs.

Faire évoluer les cahiers des charges

Engagée depuis sa création sur la qualité, la sécurité alimentaire et l’environnement, la filière CRC compte bien conserver ces trois axes prioritaires, tout en développant de nouveaux projets pour répondre aux enjeux climatiques et à la demande des consommateurs :

  • Acquérir des connaissances qualitatives sur la biodiversité ;
  • Produire du blé décarboné ;
  • Concevoir un cahier des charges sans résidu de pesticides ;
  • Poursuivre le travail sur la traçabilité, avec le numérique.

« Nous sommes convaincus que la biodiversité, le carbone et les gaz à effet de serre sont intimement liés, mais qu’il faut rendre compatible cela avec les objectifs de production et les exigences de la filière », souligne Jean-Luc Billard, le président de la structure Caps-Vert.

Les pilotes « sans résidus de pesticides » et « traçabilité », actuellement testés dans les structures adhérentes, devraient donner leurs premiers résultats d’ici à cet automne.

À lire aussi : Une prime de 85 euros pour les blés CRC sans résidu de pesticides (09/12/20)

Charlotte Salmon

(1) Culture raisonnée contrôlée : la filière est regroupée autour de trois structures : le GIE CRC pour l’animation, de Caps-Vert pour la recherche et développement et de Bureau Veritas pour le contrôle et la certification.