Selon les estimations du ministère de l’Agriculture publiées le 12 mai 2020, la chute des surfaces de blé tendre atteindrait 7,5 %, et de 8 % par rapport à la moyenne 2015-2019. Les semis ont fait les frais des sols saturés d’eau à l’automne 2019. En blé dur, la sole ne diminuerait que de 2,4 %. Elle serait toutefois inférieure de 28,8 % à la moyenne 2015-2019. Quant à celle de colza,...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les cours du blé plombés par la parité euro/dollar sur Euronext

Les prix du blé poursuivaient leur recul, ce lundi 3 août 2020 après-midi, pénalisés par la force de l’euro face au dollar, qui entrave la compétitivité des céréales européennes sur les marchés internationaux.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Les cours du colza soutenus par la sécheresse et l’Asie

Les prix du colza étaient en légère hausse ce lundi 3 août 2020 après-midi sur le marché à terme européen Euronext, soutenus notamment par les perspectives météorologiques.