Pierre Maurer est sur les dents. Il a 100 000 plants de tomates à mettre à fil et autant à planter. Mais avec quel personnel ? D’habitude, il embauche durant six mois une centaine de saisonniers en plus des 70 permanents actifs sur les quatre sites de son entreprise à Dorlisheim (Bas-Rhin).
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
31%

Vous avez parcouru 31% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !