Dans une nouvelle note de conjoncture, FranceAgriMer met à jour les résultats qualitatifs de la récolte de blé tendre (taux de protéines, poids spécifique, indice de chute de Hagberg, force boulangère, etc.). Ces résultats, issus d’une enquête réalisée à l’entrée des silos, portent désormais sur près de 98 % du nombre final d’échantillons attendu.

44 % du blé tendre français classé en premium

D’après les analyses réalisées sur les échantillons réceptionnés, le taux de protéines dépasse 11,5 % pour 92 % du volume collecté. Celui-ci gagne du terrain cette année, avec 34 % des volumes collectés ayant un taux de protéines supérieur à 12,5 %.

Concernant le poids spécifique, l’indicateur s’améliore très nettement avec 74 % du blé tendre au-dessus de 76 kg/hl, contre seulement 25 % l’an dernier.

L’indice de chute de Hagberg, quant à lui, dépasse les 240 s pour 84 % des volumes collectés. Néanmoins, pour 6 % d’entre eux, l’indice reste inférieur à 170 s. Enfin, 82 % des volumes ont une force boulangère supérieure à 170 W.

Au total, FranceAgriMer estime ainsi à 69 % (contre 58 % au 23 août) la part de blé tendre classé en supérieur ou premium (1), 25 % en medium et 6 % en access. Les résultats définitifs seront présentés au prochain conseil spécialisé des céréales, à FranceAgriMer, le 13 septembre prochain.

M.S.

(1) Un blé classé en premium doit avoir : un taux de protéines ≥ 11,5 %, une force boulangère ≥ 170 W, un poids spécifique ≥ 77 kg/hl et un indice de chute de Hagberg ≥ 240 s.

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les céréales poursuivent leur décrue

Les prix des céréales reculaient le vendredi 22 janvier 2021 à la mi-journée, après avoir tutoyé des sommets au début de la semaine, sur fond de prises de bénéfices et d’incertitudes sur la demande.