Une « nouvelle génération » sur le podium
/
  • Rochelais, appartenant à Bracot Julian et à l’EARL Ticoulet, Pyrénées-Atlantiques, prix de championnat jeune mâle 2021. Ce taureau d’un an et quatre mois présente un très joli dos et de très belles longueurs. © Véronique Jacob-FBAS

  • Pompidou, EARL Mathieu, Gers, prix de championnat mâle espoir 2021. Ce taureau s’est distingué par son élégance. Selon le jury, c’est le plus racé, typé élevage, avec de bonnes qualités bouchères et de solides appuis. © Véronique Jacob-FBAS

  • Ourasi, appartenant en copropriété à Darricau Joël, EARL Corret, EARL Darets, EARL Plante, EARL Saint-Aubin, Gaec Lorin-Bossuyt, prix de championnat mâle adulte 2021. Le lauréat était le plus qualiteux de sa section, d’après les juges. Il présente une finesse extrême et une superbe tête. © Véronique Jacob-FBAS

  • Reine, SCEA Sazy Élevage, Tarn-et-Garonne, prix de championnat jeune femelle 2021. Cette génisse a tout de la blonde d’Aquitaine moderne et racée. Elle est très profonde, avec de la viande dans le dos et le muscle marqué. Reine présente par ailleurs une queue très fine. © Véronique Jacob-FBAS

  • Ovidie, SCEA Sazy Élevage, Tarn-et-Garonne, prix de championnat femelle espoir 2021. Cette femelle, née en novembre 2018, exprime toutes les qualités qu’on veut à la blonde d’Aquitaine. Elle se tient bien et présente une finesse remarquable. Elle forme par ailleurs un très joli duo avec son veau, Salsa, dont le père est Emir JPM. © Véronique Jacob-FBAS

  • Minette, EARL Le Portail, Vendée, prix de championnat femelle adulte 2021. Cette vache de cinq ans, fille de Fromant, est le coup de cœur du jury. Son levé de tête et son élégance l’ont démarqué des autres. Elle présente une finesse extrême, des morceaux nobles bien portés et une belle longueur de bassin. © Véronique Jacob-FBAS

  • Niliizzy, SCA Arsicaud, Charente-Maritime, prix de championnat femelle suitée, prix de synthèse viande femelle et championne suprême 2021. Cette vache, suitée de Skelton (fils d’Orlando), est très bien préparée. Elle présente un bassin magnifique avec beaucoup de viande de dessus. Elle est faite pour produire des veaux, tout en étant très bouchère et racée. Proche de la perfection, selon les juges. © Véronique Jacob-FBAS

  • Lysandre, Gaec Planté Moulet, Tarn, prix de synthèse viande mâle 2021. Ce mâle âgé de six ans se tient bien malgré ses longueurs importantes. Il est très fin et préparé à merveille, avec beaucoup de masse musculaire. Il est accompagné sur le podium de Niliizzy, prix de synthèse viande femelle 2021. © Véronique Jacob-FBAS

  • Leila, Gaec Planté Moulet, Tarn, prix meilleure reproductrice 2021. © Véronique Jacob-FBAS

  • Prix de descendance femelle 2021 : 1er : Élevage SCA Arsicaud (Charente-Maritime) ; 2e : Gaec Planté Moulet (Tarn) ; 3e : Élevage Jocou Pascal (Pyrénées-Atlantiques). © Véronique Jacob-FBAS

  • Prix de descendance mâle 2021 : 1er : SCA Arsicaud (Charente-Maritime) ; 2e : Élevage Jocou Pascal (Pyrénées-Atlantiques) ; 3e : Gaec Planté Moulet (Tarn). © Véronique Jacob-FBAS

  • Prix d’ensemble 2021 : 1er : Gaec Planté Moulet ; 2e : Gaec Mathieu (32). © Véronique Jacob-FBAS

  • Prix d’élevage 2021 : 1er : SCA Arsicaud (Charente-Maritime) ; 2e : Gaec Planté Moulet (Tarn). © Véronique Jacob-FBAS

« Cette édition de 2021 revêtait une dimension particulière, puisque les deux races bovines emblématiques du massif des Pyrénées, la gasconne des Pyrénées et la blonde d’Aquitaine, avaient choisi d’organiser leur concours national ensemble, avec leurs animaux sous un seul et même chapiteau », rapporte France Blonde d’Aquitaine Sélection.

Les animaux en compétition ont défilé en alternance sur un même ring, avec un podium affichant le slogan commun « gasconnes des Pyrénées, blonde d’Aquitaine : unies pour le meilleur de l’élevage ».

« Une belle aventure humaine qui a su fédérer les éleveurs dans leur complémentarité, avec quelque temps forts communs qui ont marqué les esprits », résume l’organisme de sélection (OS).

Des visiteurs de tous horizons

Pour l’édition de 2021, 83 mâles, 89 jeunes femelles de moins de 2 ans, 50 femelles espoirs de 2 à 3 ans, 32 vaches adultes concourant seules et 47 vaches suitées avec 48 veaux ont concouru.

« Des effectifs très en deçà de ceux connus avant la crise de Covid-19 », admet France Blonde d’Aquitaine Sélection. Mais pour cette année de reprise, un visitorat mêlant jeunes et scolaires, professionnels, grand public rural ou citadin était tout de même présent en grand nombre, d’après l’OS.

Les organisateurs relèvent également la venue de quelques étrangers en provenance des Pays-Bas, de la Belgique, de l’Espagne et de l’Allemagne ainsi qu’une délégation italienne accueillie dans le cadre du programme européen de promotion « European Beef Excellence ».

S’agissant des candidats en lice, les organiseurs ont vu arriver, après deux années de pause forcée, une « nouvelle génération d’animaux même dans la catégorie adulte, indique France Blonde d’Aquitaine Sélection. Des lignées bien connues confirment leur suprématie (Horfe, Fromant), tout comme le programme de sélection racial puisque les trois champions mâles sont issus de pères évalués par Blonde Génétique ou diffusés par Auriva. »

Du côté des élevages primés, la SCA Arsicaud, basée en Charente-Maritime, s’est démarquée comme le vainqueur incontesté de ce national, décrochant cinq premiers prix ainsi que le très prisé prix d’élevage qui se voit récompensé du fameux Vase de Sèvres.

Lucie Pouchard
Concours national de la blonde d’Aquitaine (Saint-Gaudens (Haute-Garonne), du 16 au 19 septembre 2021)
PrixNomPèreMèrePropriétaireNaisseur
Prix de championnat jeune mâleRochelais (E2*)Orlando (RV*)Jacadie (MTE)EARL Ticoulet et Bracot Julian (64)SCA Arsicaud (17)
Prix de championnat mâle espoirPompidou (DIF)Imperium (RRJ)Gaufrette (MAT)EARL Mathieu (32)SCA Arsicaud (17)
Prix de championnat mâle adulteOurasi (INS)Edison (EQM)Jalousie (MTE)Darricau Joël, EARL Corret, EARL Darets, EARL Plante, EARL Saint-Aubin, Gaec Lorin-Bossuyt (40)Gaec Lorin Bossuyt (61)
Prix de championnat jeune femelleReine (E1*)Horfe (AIA)Ikreine (INS)SCEA Sazy Élevage (82)EARL Sazy Éric (82)
Prix de championnat femelle espoirOvidie (INS)Illico (RVS)Ludmila (MAG)SCEA Sazy Élevage (82)EARL Sazy Éric (82)
Prix de championnat femelle adulteMinette (MAT)Fromant (EVS)Carmen (MAG)EARL Le Portail (85)EARL Le Portail (85)
Prix de championnat femelle suitée, prix de synthèse viande femelle et championne suprêmeNiliizzy (MAG)Inédit (INS)Izzy (MAG)SCA Arsicaud (17)SCA Arsicaud (17)
Prix de synthèse viande mâleLysandre (INS)Horfe (AIA)Camelia (MTE)Gaec Planté Moulet (81)Gaec Planté Moulet (81)
Prix meilleure reproductriceLeila (MAG)Horfe (AIA)Banquise (MAG)Gaec Planté Moulet (81)Gaec Planté Moulet (81)
Prix de famille mâle1er : Élevage SCEA Céron Éric (31) ; 2e : Élevage Lard Hervé (40) ; 3e : Élevage Barré Jacques (32)
Prix de descendance femelle1er : Élevage SCA Arsicaud (17) ; 2e : Gaec Planté Moulet (81) ; 3e : Élevage Jocou Pascal (64)
Prix de descendance mâle1er : SCA Arsicaud (17) ; 2e : Élevage Jocou Pascal (64) ; 3e : Gaec Planté Moulet (81)
Prix d’ensemble1er : Gaec Planté Moulet ; 2e : Gaec Mathieu (32)
Prix d’élevage1er : SCA Arsicaud (17) ; 2e : Gaec Planté Moulet (81)
Champion suprême mâleSkelton (E1*)Orlando (RV*)SCA Arsicaud (17)SCA Arsicaud (17)
Légendes de la qualification des animaux
En femelles E1* : reproductrice espoir une étoile E2* : reproductrice spoir deux étoiles AG eproductrice reconnue MAT reproductrice recommandée MDS eproductrice confirmée MTE reproductrice élite.
En mâles AIA taureau autorisé en diffusion par IA EVS eproducteur élite veaux sevrés J reconnu reproducteur jeune RVS reproducteur recommandé veaux evrage.
© Lafranceagricole.fr, 20-09-2021.
Lucie Pouchard