Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le bien-être animal a un coût

réservé aux abonnés

Porc - Le bien-être animal a un coût
Une case bien-être neuve coûte 1 600 € plus cher par place qu’un modèle classique. © I. Lejas

Case liberté en maternité, augmentation de la surface en engraissement... entraînent des surcoûts. L’Ifip propose des pistes pour leur financement.

Bien que la transformation des bâtiments pour répondre aux attentes sociétales ne soit à ce jour pas une obligation réglementaire, l’Institut du porc (Ifip) en a évalué l’impact financier. « En maternité, le surcoût de la mise en place de case liberté à la place de case bloquée dans un bâtiment existant est estimé à 23 euros par truie présente et par an. Étendu à la ferme France, le besoin en investissement s’élève à 1 milliard d’euros, a calculé Christine Roguet, ingénieure à l’Ifip, lors d’une journée technique en novembre 2020. En engraissement, le passage de 0,7 à 1 m² par animal génère un surcoût estimé à 8 euros par porc produit, dans le cas d’une rénovation de 70 % des places et l’installation de 30 % de places neuves. Cela équivaut à un besoin d’investissement de 2,5 milliards d’euros à l’échelle de l’Hexagone. »

Quel financement ?

Les leviers techniques ne seront pas suffisants pour amortir ces surcoûts. Alors, comment financer ces transformations ? « Une des solutions consiste à faire payer les consommateurs en les informant via l’étiquette sur le mode d’élevage », indique l’ingénieure. Il y a cependant un problème : une enquête Ifop de 2019 montre que si 92 % des sondés sont favorables à la mise en place d’un étiquetage, seuls 54 % se disent prêts à payer plus cher.

Parmi les autres voies de financement possibles figurent la fiscalité ou une réorientation des aides publiques de la Pac ou du plan de relance national. Reste à la filière française et aux pouvoirs publics de choisir les voies qui leur semblent les plus pertinentes.

Isabelle Lejas

300 000 euros pour un élevage moyen

Selon l’Ifip, l’investissement bien-être pour une ferme type de 252 truies, conduites en 7 bandes de 36 truies, est estimé à plus de 300 000 €, soit 1 220 € par truie productive.

Il comprend la construction de 24 cases de maternité en liberté et la transformation de 48 places. Avec une annuité sur quinze ans à un taux de financement de 2 %, le coût est de 3,50 € par porc produit.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !