Le Conseil international des céréales (CIC) a publié le 17 novembre 2022 la mise à jour mensuelle de ses estimations de bilans mondiaux en céréales et pour 2022-2023.

Dans son rapport du mois de novembre 2022, le CIC estime que la production mondiale de blé atteindrait 781 millions de tonnes pour 2022-2023.

Blé : moins un million de tonnes

Son estimation de production mondiale, toutes céréales confondues, est légèrement abaissée d'un million de tonnes par rapport au mois dernier, à 2 255 millions de tonnes. L'estimation du CIC pour la production de blé est en effet en recul d'autant, et s'inscrit à 791 millions de tonnes.

Le CIC s'est basé sur "des inquiétudes croissantes concernant les cultures d'hiver en Argentine". Par ailleurs, en Australie, des rendements élevés sont attendus, mais "de fortes pluies ont accru le risque de pertes de qualité dans les régions de l'Est".

Dans son dernier rapport publié le 9 novembre, le ministère américain de l'Agriculture (USDA) table pour sa part sur 782,7 millions de tonnes.

La récolte mondiale resterait néanmoins  supérieure à celle de la campagne précédente, estimée à 781 millions de tonnes par le CIC (779,3 millions de tonnes, selon l'USDA).

Révision à la baisse des stocks

Par rapport au mois dernier, le CIC a également révisé à la baisse de 4 millions de tonnes son estimation de stocks de blé mondiaux, à 282 millions de tonnes pour 2022-2023. Cette révision est directement corrélée à celle des stocks des principaux exportateurs : –4 millions de tonnes également, pour se situer à 66 millions de tonnes.