La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a lancé, le 28 février 2020, un groupe de travail sur l’information des consommateurs sur l’origine des ingrédients des aliments transformés.

Un nouveau règlement européen qui impose de préciser la provenance de l’ingrédient principal d’une denrée transformée lorsqu’une origine géographique différente de celle-ci est alléguée, entre en vigueur au 1er avril 2020. L’origine des fruits devra être précisée par exemple pour une confiture estampillée fabriquée en France à partir de fruits espagnols.

Une réunion s’est tenue en présence de représentants des associations de défense des consommateurs, et des filières agricoles et alimentaires. Le principal objectif de ce groupe de travail est de renforcer la transparence et la clarté de l’information sur l’origine des denrées alimentaires. Il fera notamment un état des lieux de la réglementation actuelle et « des initiatives des professionnels présentés récemment », explique la DGCCRF.

Marie Salset