Ce week-end a été marqué par un pic de chaleur sur le pays, suivi de la première dégradation orageuse de la saison, constate Météo-France dans sa note d’infos rapides. Cette semaine, le temps restera instable et plutôt frais sous l’influence d’air froid en altitude dans le prolongement d’un vaste minimum dépressionnaire sur les îles Britanniques.

> Retrouvez votre météo agricole sur La France Agricole

Une perturbation pluvio-orageuse active

Un corps pluvio-orageux s’est organisé dans la nuit de dimanche à lundi. Il a copieusement arrosé l’est du pays le lundi 10 mai 2021, avec d’importants cumuls du sud du Massif central jusqu’au sud du Jura.

Cette perturbation, avec toujours un caractère orageux dans sa partie sud et des pluies parfois soutenues le matin, devrait s’évacuer à la fin de la journée de ce mardi 11 mai 2021 par l’est.

À l’arrière, des averses localement orageuses prendront le relais sous un ciel souvent bien nuageux. La limite pluie-neige sera en nette baisse sur les Pyrénées avec les premiers flocons vers 1 200-1 400 mètres.

Le temps devrait être plus clément sur l’ouest du pourtour méditerranéen par effet de foehn. La tramontane devrait souffler en rafales jusqu’à 80-90 km/h, localement 100 km/h sur les points exposés.

La baisse du mercure est marquée en ce début de semaine, puisqu’on perd parfois 10 degrés par rapport au maximum du week-end. Avec une nouvelle petite baisse ce mardi, les maximales devraient globalement plafonner légèrement sous les moyennes de saison.

À lire aussi : Les trois prochains mois pourraient être plus secs que d’habitude (05/05/2021)

Une nouvelle perturbation entre mercredi et jeudi

Une nouvelle perturbation à caractère instable est attendue demain mercredi sur le Nord-Ouest. À l’avant, le ciel sera encore souvent nuageux avec un risque de petites averses, principalement sur le relief. Les éclaircies seront belles côté méditerranéen.

Jeudi, on devrait retrouver cette perturbation sans grande activité, des frontières du Nord-Est jusqu’au Centre-Est. De nouvelles pluies plus actives devraient gagner par le Sud-Ouest. Entre les deux, le risque d’averses sera présent épargnant seulement le pourtour méditerranéen et la Corse.

Oriane Dieulot