« En mars 2020, les abattages de porcins reculent de 3,5 % en poids par rapport au niveau élevé de mars 2019. Ils sont également inférieurs de 1,2 % à la moyenne sur cinq ans, conséquence de la baisse de prolificité des truies due aux épisodes de canicule de l’été 2019 », rapporte Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture, dans une note de conjoncture...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !