Le pastoralisme jouit d’une image positive auprès de la société. « Cette forme d’élevage réalise une synthèse des aspirations de la société vers un équilibre entre activités humaines et respect de l’environnement et montre une forte résilience face aux changements en cours, à la fois climatiques et énergétiques », estime TerrOïko et Blézat consulting...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !