En mars 2019, les abattages d’agneaux sont en net recul, mais cela est lié au positionnement des fêtes pascales qui se sont déroulées trois semaines plus tard que l’année dernière, selon la note de conjoncture du ministère de l’Agriculture mise en ligne le 26 avril 2019.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
38%

Vous avez parcouru 38% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !