Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

« Valoriser les broutards grâce à la préparation sanitaire »

réservé aux abonnés

Bovins viande - « Valoriser les broutards grâce à la préparation sanitaire »
« La mise en place d’une préparation sanitaire des broutards à la vente est l’opportunité de développer une autre organisation de la filière, davantage structurée, pour répondre aux enjeux de traçabilité et de contractualisation », appuie Élise Vanbergue, de l’Idele. © P. Crapon/GFA

À l’occasion de la journée Grand Angle Viande le mardi 17 novembre 2020, Interbev est revenu sur la préparation sanitaire des broutards destinés à l’engraissement, pour l’exportation et pour les filières françaises. Le cahier des charges interprofessionnel, qui définit un socle commun, est en cours de validation pour une mise en route prévue en janvier 2021.

Votre analyse du marché - Bovins maigres

Demande plus régulière

Sur les marchés et les cadrans, l’offre saisonnière reste limitée, permettant un écoulement assez régulier. La demande italienne reste peu active mais des besoins émanant de l’Algérie permettent une meilleure tenue des cours. Les broutards de plus de 450 kg, écartés de ce marché export, ne bénéficient pas de cette tendance. Du côté des animaux de moins de 400 kg, la situation est également plus favorable, avec la préparation d’un bateau vers Israël.
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités


Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le bovin malade et sa prise en charge

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER