De fortes précipitations ont à nouveau été enregistrées la semaine passée. Ce fut particulièrement le cas à l’est du pays, où les moissons ont souvent été bloquées.

44 % des orges d’hiver récoltées au 12 juillet 2021

Ainsi, selon l’observatoire de l’état des cultures Céré’Obs de FranceAgriMer, au 12 juillet 2021 les récoltes d’orge d’hiver sont passées à 44 %, contre 10 % la semaine précédente. On note toutefois qu’à la même date l’an dernier, 86 % de la collecte était réalisée.

Quant aux conditions de culture bonnes à très bonnes, elles ont perdu un point à 73 %.

Inquiétudes pour la qualité des blés durs

Sur blé dur, le constat est assez similaire avec 40 % de récoltes effectuées au 12 juillet 2021 (17 % la semaine précédente). Pour rappel, 75 % étaient récoltés en 2020 à cette date.

Si les conditions de cultures bonnes à très bonnes sont restées stables à 66 % selon FranceAgriMer, certains acteurs du terrain s’inquiétaient.

La récolte de blé tendre en stand-by

L’observatoire fait par ailleurs état de 4 % de blés tendres moissonnés au 12 juillet 2021 (42 % en 2020) soit 3 points de plus que la semaine précédente. La part des blés tendres jugée bons à très bons était en diminution.

Et effectivement, la qualité a commencé à pâtir de ces conditions climatiques inhabituelles pour un mois de juillet.

Tout début des récoltes pour l’orge de printemps

FranceAgriMer informe également que les récoltes d’orge de printemps passaient de 1 % à 4 % des surfaces, contre 9 % en 2020 à la même date.

Alors que les conditions de culture bonnes à très bonnes évoluaient en moyenne de 82 % à 83 %, la qualité n’était pas toujours au rendez-vous.

Retard de floraison pour les maïs

Du côté du maïs, le stade floraison femelle des maïs a évolué de 1 % à 10 % en une semaine (47 % en 2020).

Les conditions de culture bonnes à très bonnes du maïs grain étaient stables en moyenne à 89 % toutefois certains ont eu les pieds dans l’eau…

Céline Fricotté
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé se détend un peu

Les prix du blé se rétractaient, le jeudi 16 septembre 2021 dans l’après-midi sur le marché européen, se maintenant à un niveau élevé, sur fond de production française légèrement en deçà des attentes.