Le 9 juin 2021 2021, le Fonds pour l’arbre (1), créée en 2020 par l’Afac-Agroforesteries (2) et la fondation Yves Rocher, a annoncé vouloir doubler ses capacités de soutien financier pour la plantation et la préservation des haies en France.

Souhaitant « rassembler les entreprises et fondations ainsi que les citoyens autour de la thématique de l’arbre champêtre et autour du monde agricole », le Fonds pour l’arbre se veut être complémentaire au dispositif « Plantons des haies ! » du plan de relance du gouvernement.

À lire aussi : Des précisions pour le déploiement de la mesure « Plantons des haies ! » (17/03/2021)

Des objectifs chiffrés pour 2024

Les résultats attendus d’ici à trois ans portent sur 5 objectifs, à atteindre chaque année :

  • Accompagner 3 000 agriculteurs ;
  • Accompagner 40 territoires sous label Haie ;
  • Former et permettre l’engagement de 90 opérateurs dans le programme ;
  • Atteindre 6 000 km de haies gérées durablement avec le label Haie ;
  • Planter 950 km de haies en France, dont la moitié en filière Végétal local.

À lire aussi : Un label pour valoriser la performance des haies (24/03/2021)

Un appel à projet ouvert jusqu’à la mi-juin

Grâce à ce dispositif national, le Fonds pour l’arbre entend ainsi apporter « une approche nouvelle des actions pour l’arbre champêtre » mais aussi « jouer un rôle de porte-voix pour la cause de la haie ».

Le Fonds rappelle enfin l’ouverture, jusqu’au 18 juin 2021, de son appel à projet 2021-2022, à destination des structures engagées dans le maintien et le développement des haies sur les territoires.

Avec un budget de 870 000 euros, les actions soutenues concernent la plantation, le développement de la filière Végétal local et la mise en œuvre du label Haie.

Charlotte Salmon

(1) En 2021, le Fonds se dote de six nouveaux mécènes : la Fondation Nature & Découvertes, La Boulangère Bio, la Maisons du Monde Foundation, Ecotone et la Fondation Ecotone, la marque Vrai (Triballat-Noyal) et la Fondation Lemarchand.

(2) Association française arbres champêtres et agroforesteries.