« L’Europe de l’Ouest a connu l’un des débuts de printemps les plus secs depuis 1979 — après un hiver très humide, avec pratiquement aucune pluie depuis la mi-mars », indique la Commission européenne dans une note le 27 avril 2020. Les cultures sont cependant encore globalement en bon état, mais la Commission souligne que ses prévisions de rendements comportent « une large marge d’incertitude ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !