« Depuis 10 jours, “France Carbon Agri Association” est devenue “France Carbon Agri Associés” », a déclaré Marie-Thérèse Bonneau, présidente de FCAA, le 5 mai 2022. C’était à l’occasion de l’événement Carbon Connect, organisé par TerraTerre à Lille (Nord). Une annonce dans ce sens avait été faite lors du dernier Salon international de l’agriculture.

Les missions de la structure, créée il y a cinq ans par le secteur de l’élevage des ruminants, s’élargissent pour intégrer toutes les filières. Polyculture-élevage, grandes cultures… L’objectif est « d’embrasser la mosaïque de l’agriculture » et « avoir une logique de territoires », a expliqué Marie-Thérèse Bonneau. FCAA se positionne comme une plateforme qui agrège les crédits carbone générés par les agriculteurs, et qui fait l’interface avec les acheteurs.

À lire aussi : « Les crédits carbone aident à financer la transition écologique », selon Marie-Thérèse Bonneau (13/04/2022)

Troisième appel à projets en juin

Cela s’accompagne d’un « troisième appel à projets, qui sera lancé en juin », a annoncé Marie-Thérèse Bonneau. Les modalités seront précisées dans les prochains jours. Cet appel à projets devrait être ouvert à toutes les filières qui disposent d’une méthode validée dans le cadre du Label bas carbone. Les deux premiers avaient séduit plus de 1 200 producteurs.

Élevage porcin, aviculture, petits ruminants, arboriculture, viticulture… De nombreuses autres méthodes sont en cours de construction au sein du Label bas carbone. Elles devraient bientôt pouvoir intégrer les appels à projet de FCAA.

Hélène Parisot