« Entre l’Algérie, la Turquie, ou l’Égypte, plusieurs pays du Moyen-Orient ont fait part de leur intention d’acheter du blé », remarque Mike Zuzolo, de Global Commodity Analytics. « J’imagine que la montée des tensions géopolitiques dans la région à la suite des attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie Saoudite crée un environnement qui pousse les importateurs...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Sur Euronext, le blé reste dans le vert malgré l’euro

Les cours du blé à terme étaient en légère hausse vendredi 29 mai 2020 en fin d’après-midi sur le marché européen Euronext, malgré l’euro au plus haut depuis deux mois face au dollar.