À l’occasion d’une table-ronde au Salon des maires et des collectivités locales, jeudi 24 novembre 2022 à Paris, Porte de Versailles, Blaise Desbordes, directeur de Max Havelaar France, a annoncé ses ambitions de soutenir la « commande publique équitable ».

Produits durables

Depuis janvier 2022, les lois Egalim et Climat & Résilience ont introduit les produits équitables dans les 50 % de produits durables demandés aux collectivités.

Certaines collectivités ont donc saisi cette opportunité pour développer la filière du commerce équitable dans la restauration collective, à l’instar de Paris qui a fixé, dans son plan d’alimentation durable, un objectif de « 100 % de bananes et de chocolat bio et commerce équitable », indique Audrey Pulvar, adjointe à la mairie de Paris en charge de l’alimentation durable.

Un soutien à la commande publique équitable

Soulignant que ces démarches permettent « d'inventer les marchés publics responsables de demain », le groupe Max Havelaar France souhaite « faire une partie du boulot en aidant les villes à avoir des boîtes à outils, des partages de pratiques et des éléments barométriques ».

En effet, le groupe a identifié le besoin d’agréger des informations. « Est-ce d'abord une ville ou un réseau de villes qui peut passer commande pour que les paysans, les coopératives, les filières se disent : “C'est entendu; je vais faire plus de bio, plus de local…” ou est-ce l'inverse, les villes qui attendent en disant : “J'ai cherché à acheter 80 % de bio pour tel produit et je n'ai pas trouvé, il n’y a pas les quantités” ? », explique Blaise Desbordes.

Ainsi, « Max Havelaar France souhaite poser les bases d’une initiative de soutien à la commande publique équitable. Elle prendrait la forme d’un collectif d’acteurs publics souhaitant s’engager. »

Ce collectif viserait à :

  • Créer une plateforme d’information permettant un dialogue neutre entre les différents acteurs engagés dans la démarche et soutenant des offres responsables, durables et/ou équitables.
  • Créer et transmettre, sous la forme d’un catalogue virtuel, une base de données de fournisseurs permettant d’appréhender la réalité quantitative des produits équitables (tous labels confondus) en restauration collective.
  • Valoriser les engagements pris par les élus et membres du collectif au travers de différents outils mis à disposition.

Une réunion de lancement au Salon de l’agriculture

Pour l’heure, plusieurs villes sont intéressées par cette initiative telles que Toulouse, Montpellier, Bordeaux, Besançon mais aussi la Région Occitanie et la Région Grand-Est.

Si elle ne porte pas encore de nom, Max Havelaar France souhaite faire de cette initiative un réseau d'actions, de facilitation et de partage.

Blaise Desbordes donne ainsi rendez-vous à l’ensemble des acteurs du monde agricole pour une réunion de lancement au Salon de l'agriculture, qui se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, au Parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris.