Du 25 février au 5 mars 2023, les visiteurs du Salon international de l’agriculture (SIA) seront accueillis à Paris, Porte de Versailles, par Ovalie, l’égérie de cette cinquante-neuvième édition. Avec sa robe acajou sans tache, son museau rosé, ses cornes fines et claires en forme de lyre, cette vache salers âgée de 5 ans a été sélectionnée pour figurer sur toutes les affiches de cette nouvelle édition.

"Rustique, robuste, docile"

Pour les organisateurs, Ovalie est la parfaite ambassadrice de la race salers. "Rustique, robuste, docile et dotée d’une grande capacité d’adaptation, elle possède toutes les qualités intrinsèques pour représenter dignement la race au Salon", indiquent-ils dans un communiqué du 15 novembre 2022.

Née en 2018 à Issoire, dans le Cantal, sur l’exploitation de Marine et Michel Van Simmertier, Ovalie est issue de la première génération de vêlage de l’exploitation depuis l’installation de ces jeunes éleveurs reconvertis.

"Nous sommes d’autant plus fiers qu’Ovalie soit la vache égérie du Salon international de l’agriculture 2023 qu’il s’agira de notre premier Salon, nous n’avons pas fait les choses à moitié !" souligne avec humour le couple d’éleveurs.

Son nom, Ovalie le tient de la passion que vouent ses propriétaires au ballon ovale, un joli clin d'œil à la prochaine coupe du monde de Rugby qui aura lieu en France, en 2023.

Jeu de piste sur les réseaux sociaux

La révélation de la nouvelle vache égérie du Salon fait suite à d’intenses réflexions de la part des internautes sur les réseaux sociaux. Pendant une semaine, un indice était révélé chaque jour pour permettre aux plus curieux de deviner la race mise à l’honneur cette année.

220 000 vaches en France

L’Auvergne, et plus précisément le Cantal, est le berceau d’origine de la salers. Cette race a ainsi vu le jour à Salers, un petit village du Cantal perché à 1000 mètres d’altitude qui lui a donné son nom et représente aujourd’hui près de 220 000 vaches en France.

Utilisée à l’origine comme animal de traction et de production fromagère, la salers est une race rustique complète, capable de produire lait et viande.

Ses capacités d’adaptation, sa rentabilité économique, sa facilité de conduite et son autonomie, font de la salers, une race parfaitement adaptée aux enjeux sociétaux actuels et à l’installation de nouveaux éleveurs, précisent les organisateurs du Salon.