En jeunes bovins, la tendance est à la stabilisation des prix cette semaine. Les charolais U se vendent autour de 4,55 € en livraison directe en abattoir. La semaine prochaine, la demande sera davantage tournée vers les animaux de moins d’un an à destination de la Grèce. Mais passé ces deux grosses semaines d’activité, les commandes sont attendues en baisse et risquent de pénaliser les éleveurs qui ne seront pas en phase avec le marché.

Du côté des femelles de races à viande, les prix des bonnes vaches blondes d’Aquitaine de plus de 500 kg de carcasse se maintiennent entre 5,60 et 5,90 € sur le marché de Cholet. Les limousines de qualité bouchère affichent des prix compris entre 5,50 et 5,70 € et les charolaises U se situent entre 5,35 et 5,45 €. La tendance est également à la stabilisation des prix parmi les charolaises R=, à 5,25 €.

En réformes laitières, les tarifs des prim’holsteins P+/O– s'établissent entre 4,55 et 4,65 €. Les vaches P= se commercialisent entre 4,20 et 4,50 € en fonction du poids.