La hausse du seuil d’appel d’offres pour le photovoltaïque en toiture a été annoncée, en 2020, au Salon de l’agriculture. Après vingt mois d’attente, elle est entrée en vigueur début octobre. Le prix de vente d’électricité solaire est désormais encadré pour les installations dont la puissance atteint 500 kWc maximum, contre 100 kWc auparavant. Ce tarif de 98 €/MWh est plafonné à une certaine production des panneaux, pour rééquilibrer les écarts d’ensoleillement entre les différentes régions françaises. L’accès au guichet ouvert est conditionné à des mesures environnementales. La mesure est un succès puisque plus de 8 800 dossiers ont été déposés en deux mois. G. B.