L’italien Valentini, importé en France par Stecomat et spécialisé dans les cultivateurs rotatifs à axe horizontaux (fraises rotatives), présentait au Sima l’Apollo-Strip, un strip-till rotatif. Il reprend l’architecture d’une fraise rotative, mais il est conçu pour travailler des bandes.

La machine exposée est une fraise 4 bandes de 22 cm de largeur. Pour chacune d'entre elles, les lames du rotor sont précédées par une dent qui peut descendre jusqu’à 30 cm de profondeur, alors que la fraise travaille entre 5 et 18 cm. Derrière, un rouleau également localisé émiette et rappuie la bande.

L’Apollo-Strip se veut «  à la carte ». Il peut recevoir un relevage porte à court, muni d’une prise de force, afin d'être couplé à un semoir monograine. Le modèle exposé était également muni d’un semoir à petite graine APV.