« C’est à devenir fou !, s’exclame Christian Menut, à la tête, avec son fils, de 1 200 brebis à La Verdière (Var). Le 25 février, notre bergère a encore re­trouvé 11 brebis au tapis. Au total, les loups ont attaqué le troupeau de l’exploitation à sept reprises depuis la mi-décembre, tuant 120 brebis et agneaux. » La fin décembre 2019 avait déjà été éprouvante pour les exploitants : les loups avaient fait un « carnage » en entrant à l’intérieur de la bergerie. Fin février dernier, le troupeau était pourtant placé sous haute surveillance. Les lieutenants de louveterie et la brigade loups étaient aux aguets, mais aucun n’a pu apercevoir les prédateurs car le secteur est boisé. Dans le Var, deux loups ont été abattus dans le cadre réglementaire depuis le 1er janvier, mais c’était dans l’est du département. Désemparé, Christian espère que la brigade restera tout de même auprès de son troupeau.

M.-F. M.