« Les services de l’État (direction départementale de la protection des populations) de l’Ain ont mis en évidence un foyer d’influenza aviaire dû à une souche du virus H5N1 dans un élevage de canards situé à Saint-Nizier-le-Désert », a indiqué l’administration préfectorale dans un communiqué.

 

À lire aussi : Un deuxième foyer de grippe aviaire dans le Morbihan (26/08/2022)

Enquête épidémiologique en cours

« L’ensemble des canards de l’élevage a été abattu, soit 10 600 canards », a-t-elle poursuivi. La suspicion d’infection par le virus de la grippe aviaire fait suite à un constat de mortalités anormales parmi les canards de l’élevage et une enquête épidémiologique est en cours pour connaître l’origine de la contamination.

 

Conformément aux règles de gestion sanitaire, le foyer a donc été « dépeuplé » et « désinfecté ». Une zone de protection de 3 kilomètres autour du foyer, et une zone de surveillance et de lutte (10 kilomètres) ont été mises en place conformément à la réglementation. Les mouvements de volaille sont interdits dans ces zones et des mesures sanitaires strictes doivent être observées.

 

Les services de l’État « appellent l’ensemble des filières professionnelles, les chasseurs et les particuliers détenteurs de basses-cours à respecter strictement les mesures de protection contre l’influenza aviaire et à déclarer sans délai toute suspicion dont les mortalités anormales en élevage », a conclu la préfecture.

 

À lire aussi : Réduire le cheptel avicole en période à risque pour contrer la grippe aviaire (24/08/2022)